Vos biais empêchent-ils votre entreprise d’être durable ?

La prise de décision est communément considérée comme rationnelle impliquant que nous prenons nos décisions de façon à maximiser notre utilité, notre bien-être. Dans le cas d’une entreprise, ce bien-être est mesuré financièrement, on cherche alors à maximiser le profit. Cependant, les recherches en économie comportementale ont montrés que nos décisions sont souvent biaisées et donc irrationnelles. Par ailleurs, beaucoup de ces biais sont utilisés par les gouvernements afin d’influencer nos décisions sans pour autant restreindre nos choix. Un bon exemple est la politique de don d’organe où le choix par défaut est de considérer chaque individu comme donateur. Jouant sur le biais d’inertie, cette politique permet d’avoir un taux de donateurs de 90% contre 10% si le choix par défaut est de ne pas être donateur.

Plus récemment, de nombreuses études ont montrés l’intérêt financier pour les entreprises à opter pour des modes de productions plus respectueux de l’environnement afin de répondre aux demandes des clients, des gouvernements ou encore des organismes financiers. De plus la mise en place de telles pratiques permet de générer un avantage compétitif de long terme.

Cependant, malgré les gains de long terme évidents, peu d’entreprises franchissent le pas. Et si vos biais empêchaient votre entreprise de mettre en place de meilleures pratiques ou de réaliser les investissements nécessaires ?

Lorsque nous faisons face à une décision importante, nous cherchons avant tout à maximiser le bien-être, qu’il soit financier pour l’entreprise ou autre. Cette maximisation implique l’évaluation des bénéfices et des coûts de chaque option, résultant dans le choix de l’option avec le gain le plus élevé. Malheureusement, de telles décisions sont souvent influencées par des biais tels qu’a surévaluation du présent et notre inertie qui nous poussent à sous/surestimer le bénéfice ou le coût de chaque option.

Ainsi, nous attribuons nettement plus de poids au présent comparé au futur. Cette idée est largement implémentée dans les marchés financiers avec la notion de taux d’intérêt ou encore avec les prêts à la consommation qui permettent le bénéfice immédiat de la jouissance du bien et le report des coûts associé à celui-ci. Dans ces cas, le bénéfice du présent et du court-terme prévaut sur le coût à long-terme. Au sein des entreprises, ce type de biais en faveur du présent et du court-terme peut jouer lors de décisions d’investissements tels que l’installation de panneaux solaires. En effet, ceux-ci sont souvent laissés de côté car ils représentent un coût immédiat qui nous apparaît comme plus important comparé aux bénéfices futurs et ce malgré un gain financier certain à long-terme. Il est dès lors essentiel de reconsidérer la pondération entre le présent et le futur au sein de votre entreprise afin de lui garantir un développement durable.

De plus, face à de nouveaux choix tel que l’adoption de nouveaux procédés de production ou encore la mise en place de contrôle sur l’impact environnemental de  produits, nous avons tendance à ne pas choisir et donc continuer les méthodes actuelles. En effet, ces méthodes historiques sont établies comme des standards au sein de l’entreprise et nous les percevons comme étant le bon choix car il a sans doute été effectué par une personne compétente voire par vous-même. Dès lors, ces choix par défaut ne sont que peu remis en question au sein de votre entreprise et freine votre développement.

En conclusion, la maximisation sous-jacente à nos prises de décisions est souvent influencée par de nombreux facteurs qui nous font surévaluer ou sous-évaluer les bénéfices ou coûts associés aux différents choix. La meilleure façon pour surmonter ces nombreux biais est tout d’abord d’en être conscient mais aussi de se faire aider face à des décisions qui révèlent du nouveau et de l’inconnu.

Vous pensez que vous et votre entreprise pourriez surmonter ces biais et franchir le pas de la durabilité, de la limitation de votre impact et de la gestion efficaces des ressources ?

Contactez-nous afin que nous puissions discuter de vos opportunités de créer avantage compétitif de long-terme.



Sam Vandezande

May 5, 2020